Le blog du domaine Caroline Marion


Accueil et présentation

Bonjour et bienvenue à toutes et à tous,

Vous êtes en contact très proche avec une entreprise viticole exceptionnelle, comme il en existe quand même ! Ce blog est là pour vendre un vin vrai, produit dans une structure à taille et ambition humaines.

adri-tombe-du-jumpy2 Vous pourrez aussi y découvrir, suivre et sûrement partager (en buvant avant tout) l’activité de la maison Caroline Marion, fière coquille de noix sur l’océan improbable du monde  du vin. Enfin, il est naturellement à vocation pédagogique car, dans cet univers hélas, des points manquent manifestement sur les « i », nom d’un petit bonhomme !

« Beau métier », ça reste à prouver. Sais-tu que, représentant 3% de la surface agricole française, la viticulture occasionne plus de 20% de la pollution en produits phytosanitaires dans la cours d’eau et nappes phréatiques ? Fais tu la différence (« énorme et imperceptible ») entre le C6 H12 O6 fermenté de Beghin Say et celui du raisin ?  Vendeurs de produits phyto ou de vin, législateurs, vignerons, chambres d’agriculture, consommateurs, professionnels et techniciens de la filière, nous sommes tous responsables de cette situation.

« On est responsable de ce que l’on utilise ».

1 Quand vous achetez les produits d’une entreprise, vous assurez son avenir en participant à ses investissements.
2 Quand vous utilisez ces produits, vous avez le devoir de connaître un minimum de technique sur leur fonctionnement, ne serait-ce que pour ne pas les abîmer.

Buvez bien.

Adrien Roux / Viticulteur

Le domaine Caroline Marion , pour le goût de reviens-y

Travaille 2,8 hectares de Petit Chablis et 1,17 hectares de Chablis depuis 1997,
2,6 hectares de Bourgogne pinot noir depuis 2004
Vendange à la main chaque année, avec bons accueil et restauration (la base)
Pas de chaptalisation depuis 2001, le plus naturel possible, c’est pas facile, on y va
Tente de maîtriser l’herbe dans des vignes sans sol nu
Collectivise à l’occasion le travail pendant l’année (stagiaires volontaires amateurs)
Offre sur place, d’autres produits « maison », peu communs et typiques
Cultive la convivialité et depuis le début, suscite des moments authentiques
Vive la vigne !

Un jeune passionné comme moi, pas loin, on marche dans le même sens : www.olivierwartel.com . Il faut boire son Epineuil délicieux !! N’hésitez pas à me demander ses vins quand je viens vous livrer.


Vin et terroir : dans cette direction

Un projet www.projetnoe.org/
Un maître http://domaineducoulet.voila.net/
Et d’autres pistes à fouiller:
www.vinsnaturels.fr
www.lesvinsnaturels.org/

Mes amis sont vos amis

Axel Coeuret, photographe des vendanges 2009 et 2010.

http://www.lacavevagabonde.com Un caviste sur une péniche qui vend au fil de l’eau des vins de l’Yonne très bien choisis.

http://eliozagano.free.fr Elio vendangette d’or 2006, marin d’eau douce sur la Cave Vagabonde et accessoirement graphiste en animation.

http://lebauchoir.canalblog.com/ Restaurant sympathique et dynamique du 12ème arrondissement de Paris, avec de très bons vins. Thierry se fera un plaisir de vous recevoir.

http://www.lesiffleurdeballons.com/ Cave, juste en face de l’Ebauchoir.

http://www.bistrolestimbres.fr/ dans le 15ème arrondissement de Paris, bistrot où vous pourrez parler rugby notamment.

Le sanglier en bottes de cuir est une cave du 18ème arrondissement de Paris à l’ambiance familiale avec de très bons vins, notamment des pas cher, et surtout bio, bio-dynamie avec peu d’intrants.

Le Vinsobre  à Paris (dans le  5ème ardt) et Le bistrot le Vinsobre (dans le 7ème). On y mange et boit très bien.

Le Choix du vin à Toulouse est une cave tenue par Patrick Seignoureux, grossiste également. http://www.lechoixduvin.fr/

Cave Mondon à Saint Pal de Mons (43) Gérard saura vous conseiller calmement sur vos accords mets vins. Il organise des dégustations « sur mesure » et expédie beaucoup de vins.

Le garde-robe, rue de l’Arbre sec à Paris. Excellent caviste de vins « nature » vous pourrez manger des produits frais charcuteries et fromages choisis avec soin.

La Gouttière avenue Parmentier à Paris. Bar très convivial de cuisine orientale, où le Petit Chablis à bon prix rôde depuis quelques années.

Le Toucan avenue de la République même propriétaire que la Gouttière.

A la cave … où manger. Gilles, ancien sommelier dans un très bon restaurant, dégote des vins de petits domaines, régulièrement bio ou bio-dynamie. C’est à Levallois-Perret. http://www.alacaveoumanger.fr

Cave des vins de France  ou Wine not (a changé de nom récemment) à Angers travail sérieux, vous pourrez trouver (quand il en reste) des vins des De Moor voisins vignerons bio à Courgis http://www.cave-des-vins-de-france.com/ ou www.winenot.fr

Auberge de la Rade à Agay. Fabrice cultive le goût Chablisien depuis plusieurs années. http://www.aubergedelarade.com

Arold rue Monge à Paris. Traiteur super cool qui fait une sélection hallucinante de vins exceptionnels.

L’amité Rit à Montreuil. Thierry est une boule de gentillesse. Sa cave regorge de vins issus de culture bio-dynamique. http://lamitierit.com/ 

Le café du Palais, à Reims

La galère des rois rue Cavallotti, à Paris

A l’étranger :

Belgique : Jacques Masy développe la distribution de vins de petits producteurs consciencieux bio, et avec peu d’intrants.

Japon : Dès avril/mai 2012 W distribuera du Petit Chablis et du Très-libre 2010 chez des cavistes et restaurants. A partir de juillet/aout, le Chablis. La société est basée à Osaka.

Danemark : Lieu-dit (énorme le nom !) placera cette année 2012 du Petit Chablis, Chablis et un peu de Très-libre 2010 chez des restaurateurs et cavistes.

Des supports et pistes de réflexion pour assurer l’avenir de notre planète et de la vie qu’elle permet :

Claude Bourguignon
Est microbiologiste des sols et développe depuis plus de 20 ans des techniques basées sur la vie des sols très efficaces. Elles permettent des productions agricoles en ayant le moins possible, voir pas du tout recours aux produits de synthèse.
Conférence sur le semis direct, explication de la formation des argiles, rôle de la faune du sol, des racines des arbres …  Ca dure presque 2 heures, mais les informations sont d’une valeur inestimable.
Partie 1 : http://video.google.fr/videoplay?docid=1494889197752849158#
Partie 2 :  http://video.google.fr/videoplay?docid=-4945822295053027019#

Franck Lepage
Agit pour le développement de l’éducation politique, parce que l’Art, même si c’est beau, n’aide pas à porter des jugements de valeur indispensables à l’élaboration de choix responsables au quotidien.
Site internet http://www.scoplepave.org/
Il faut voir ses 2 spectacles « Inculture(s) ».

Pierre Carles est un réalisateur critique, qui apporte un point de vue pertinent sur notre société du travail. Vous trouverez de nombreux documents sur internet.

Solutions globales pour un désordre global. Documentaire de Coline Serreau qui apporte des éclaircissements et des solutions pour égayer un peu les conditions de vie une bonne fois.

La bande passante agît pour une démocratie plus entière (en redore le blason). Elle propose de nombreux documents et interviews de différents acteurs sociaux (médecins, chercheurs, historiens, professeurs, économistes … ) qui donnent leurs point de vue sur les sujets politiques divers. www.labandepassante.org

Gilles Clément Ingénieur horticole, paysagiste, écrivain, jardinier, il enseigne à l’Ecole Nationale Supérieure du Paysage à Versailles (ENSP). Il propose des réalisations sur la base de trois axes : le jardin en mouvement, le jardin planétaire et le tiers-paysage. Ces trois concepts acceptent le caractère sauvage de la Nature comme inéluctable, donc comme une illusion le fait que l’homme doit tout contrôler, maîtriser. http://www.gillesclement.com